Header Social Gones
Interview d'Angélique Rayssiguier avant TFC-OL (19e journée)
19DEC

Interview d'Angélique Rayssiguier avant TFC-OL (19e journée)

À l'occasion de la 19ème journée de Ligue 1, Social Gones est parti à la rencontre d'Angélique Rayssiguier, journaliste à Toulouse mais avant tout supportrice du TFC. Elle se livre sur son club de coeur

Social Gones – Petite présentation pour commencer : tu es journaliste toulousaine spécialisée dans le foot et nous avons parfois le bonheur de te voir dans 13h Foot sur Cnews. J’ai bon ? D’autres activités ?

 

Angélique Rayssiguier – Alors oui, je suis journaliste sportive à Toulouse et notamment spécialisée dans le foot. J'ai en effet pas mal d'activités dans la région. J'écris pour le journal local Côté Toulouse, pour le magazine de mode Marie-Claire, je fais de l'événementiel aussi, j'officie de temps à autre sur CNews pour 13h Foot et je suis correspondante UEFA à Toulouse. Bref, plein d'activités !

 

Démarrons par l’actu brûlante du moment : c’est le dernier match de la phase aller. Le TFC a perdu le « Saussico » à Strasbourg (2-1) [un comble, la saucisse de Toulouse étant incomparablement meilleure que sa rivale alsacienne comme chacun sait !] et peine un peu à domicile (12e) tandis que l’OL carbure loin de ses bases (1er ex-aequo avec le PSG, 20 points pris sur 27 possibles). Mais les Violets ont un besoin urgent de points. Comment sens-tu ce match ?

 

Évidemment sur le papier, ça ne sent pas bon. Néanmoins, les Lyonnais devront se méfier des Toulousains qui ont l'habitude de monter leur niveau d'un cran lorsqu'ils affrontent les grosses équipes. Le TFC, qui a l'habitude d'affectionner le jeu en contre, est capable de malmener son adversaire si les espaces le permettent. Puis nos défenseurs sont très bons sur coup de pied arrêté, ne l'oublions pas.

 

Justement, à propos de jeu en contre. On sait que l’OL ne fait pas le jeu cette saison, mais évolue en contre en s’appuyant sur un schéma relativement défensif (on l’a encore vu dimanche face à l’OM). Vois-tu le Téfécé assez costaud pour laisser le ballon aux Lyonnais et les prendre à leur propre jeu ?

 

Tout à fait. Le tout est de ne pas laisser les Lyonnais s'installer dans le camp toulousain, car devant ils sont très efficaces, contrairement aux Violets. Lyon a une très belle efficacité offensive avec des joueurs de qualité. La clef pour Toulouse sera surtout de ne pas récupérer les ballons trop bas.

 

On trouve des offensifs de qualité aussi à Toulouse, dans une moindre mesure. Ton avis sur le dernier mercato estival avec pas mal d'arrivées comme Gradel, Imbula, Cahuzac ? Des revanchards, comme on dit. Une réussite ?

 

Oui. Le mercato à Toulouse à été très bon. On a des joueurs de qualité. Imbula, Cahuzac, Delort, Durmaz... Il faut juste qu'ils trouvent leurs automatismes.

 

Parle-nous du cas Dupraz, le sauveur de 2016, le « Al Pacino du 7-4 » dont le speech mémorable avait fait le tour des médias footeux. Toulouse est 17e avant ce dernier RDV de l’année et le divorce semble consommé avec le public (rappel : il a déclaré récemment qu’il n’y avait pas de supporters de foot dans la Ville Rose, en réponse à quoi les Indians Tolosa ont publié un communiqué pour le renvoyer gentiment dans ses 22). Penses-tu qu’il est menacé ? PPH en cas de défaite ? (Le LOSC est à 1 pt derrière et reçoit Nice.)

 

Non, Pascal n'est pas menacé, ce n'est pas mon sentiment. Effectivement, quand les résultats ne vont pas, toutes les relations se tendent. C'est difficile pour tout le monde et désagréable. Pascal est sous contrat. Lorsqu'il a sauvé le club de la relégation, tout le monde se croyait déjà en Ligue 2. Il a réussi un miracle, il a donc un joker de plus ! (Rires) Non mais plus sérieusement, même si c'était une belle fin avec des émotions indescriptibles, si on peut se l'éviter, on ne dira pas non !

 

Que penses-tu des jeunes joueurs toulousains à potentiel comme Lafont, Diop, Michelin ? Quel est le plus prometteur selon toi ? (Je ne dis pas ça pour aider au mercato de l’OL, quoique ^^)

 

Ahahah ! Tous les jeunes Toulousains sont prometteurs, quelle question !

 

Haha, bien joué !

 

On l'a vu déjà avec Blin et Bodiger, même si on on voit moins le dernier. Diop, Lafont sont des pépites, des paratonnerres. Alexis, avec l'expérience, a un volume de jeu de plus en plus important. Enfin, Amian ou Michelin sont des jeunes qui sont très prometteurs, sérieux, impliqués et très concentrés sur le terrain.

 

Le mercato d’hiver approche. Un profil de 8 à la Jordan Ferri, évoqué l’été dernier, pourrait-il revenir sur le devant de l’actu toulousaine ?

 

Je ne sais pas. Je n'ai pas encore eu d'écho mercato. Ferri est un super profil, personnellement je signe de suite, mais il y a beaucoup de milieux de terrain à Toulouse. Tout dépend du système de jeu que Dupraz souhaite mettre en place. Mais il y a du monde sur les ailes, et je pense qu'un créateur de jeu serait plus le bienvenu. Khazri, lorsqu'il avait été annoncé, avait un profil intéressant selon moi.

 

Clairement. Créateur de jeu, ça me fait aussi penser à Grenier qui ne joue quasiment pas à l'OL...

 

Mais si vous voulez nous passer vos joueurs, moi je dis oui ! Je les aime beaucoup !!!

 

Si tout le monde y trouve son compte. C'est le principe du mercato ;)

Sinon, le LOU vient de battre le Stade Toulousain. L’heure est grave, Angélique : est-ce que tout fout le camp à Toulouse ?

 

Pas du tout ! À Toulouse on prend le temps ! C'est le sud ! On est en retard mais on arrive ! (Rires)

 

À propos de ballon ovale, serais-tu favorable à ce que certaines règles du rugby débarquent dans le foot pour plus de discipline ? (exclusion temporaire, par exemple)

 

Non, mais c'est vrai que l'arbitrage vidéo fait débat. De mon côté, je ne suis pas contre. Seulement à chaque fois que je vais voir un match de rugby (même si ca ne m'arrive pas souvent, je l'avoue), je me demande toujours quand est-ce que le match va commencer ! (Rires) J'ai l'impression que c'est tout le temps arrêté.

 

Ton regard sur Olivier Sadran ? Businessman accompli (patron de Newrest, restauration de compagnies aériennes, 1 Md € de CA), 235e fortune française, en poste depuis 2001 et plus riche que JMA à qui il est parfois comparé, il se montre peu – contrairement à son aîné lyonnais – et ne semble pas décidé à faire franchir un cap au TFC. Choix voulu ou subi (because ville de rugby) selon toi ?

 

Ah ça, c'est une question à laquelle je n'ai pas la réponse. Il faudrait lui demander. Mais même si Toulouse est une ville et une terre de rugby, il y a la place pour le football. Après, avoir des ambitions élevées, c'est prendre des risques et des risques aussi de reculer en championnat si on se consacre aux coupes (européennes). Le TFC a toujours vu grandir ses joueurs pour les laisser voler vers d'autres aventures ensuite, cela nous fait aussi de belles histoires à raconter ;)

 

Oui clairement, il doit y avoir la place. C’est la 4e ville de France !

 

Exact !

 

Quel est ton ressenti sur cet OL ? Comprends-tu les critiques qui visent Genesio ?

 

Lyon, c'est un collectif de qualité. Un recrutement tres réussi en France comme à l'étranger, les jeunes du centre sont des pépites, honnêtement bravo. Les automatismes se mettent vite en place. Votre gardien est remarquable et vos attaquants ultra efficaces. Rien à redire sur l’équipe.

Je ne comprends absolument pas les critiques concernant Bruno Genesio, car je trouve que c'est un entraîneur qui sait mettre ses joueurs dans de bonnes dispositions et qui connaît bien la maison.

 

Si tu devais supporter un autre club de L1 ou en Europe, ce serait lequel et pourquoi ?

 

Aïe. Je ne devrais pas vous le dire... mais j'ai un gros faible pour l'OL, justement.

Par rapport à la politique du club, la formation des jeunes, les ambitions du club avec ces jeunes justement. L'implication de votre président que je connais, avec qui j'ai eu l'occasion de discuter et de voir que lorsqu'il parle de l'OL, il a les yeux qui brillent, c'est fantastique !

La communication des joueurs auprès des journaliste est très bien, sur le terrain ça joue bien, efficace, classe, y'a l'histoire et ses trophées. Non non, chouette club.

 

On est tout plus ou moins amoureux de JMA... :)

 

JMA, on l'aime ou on le déteste pour sa com’, mais personne ne peut lui reprocher son implication auprès du club. C'est un passionné, investi, il a du Lyon en lui !

 

Le Téfécé en un mot ?

 

Le TFC, c'est mon sang violet, mon premier amour. Et puis je leur dois beaucoup professionnellement.

 

L’OL en un mot ?

 

Je dirais... efficacité.

Sinon Le TFC en un mot, ça aurait été « la famille ».

 

Et enfin, ton prono pour ce TFC-OL ?

 

J'ose espérer un 1-1, tiens !

 

Il faut oser et cela ne me surprendrait pas plus que ça. Un grand merci de la part de l’équipe de Social Gones dans tous les cas ! Au plaisir de te revoir sur CNews ou ailleurs. Et maintenez-vous quand même, déconnez pas ! 

 

Ça marche ! Oui, j’espère que l’on va se maintenir !

 

Bonne chance !

Suivez-nous sur Facebook