Header Social Gones
OL-LOSC : L'avant match
28NOV

OL-LOSC : L'avant match

L'OL entend bien poursuivre sa très bonne dynamique du moment face à un Lille totalement chamboulé par sa mauvaise gestion. Voici tout ce qu'il faut savoir avant ce Lyon-Lille.

L'Olympique Lyonnais 

 

OL-LOSC : L'avant match

On n’arrête plus les Lyonnais ! Invaincu depuis le déplacement au Parc des Princes, le septuple champion de France reste sur une série impressionnante de sept matchs sans encaisser de buts et a enchaîné à Nice son troisième succès à l’extérieur consécutif sur le score de… 5-0. Sur la Riviera, les hommes de « Pep » Genesio n’ont que très rarement été mis en danger, et ont été insolents de réussite et de réalisme. Pourtant orphelin de Nabil Fekir, le secteur offensif a, une fois encore, performé, Mariano Diaz et Memphis Depay soignant leurs statistiques. Le Néerlandais aurait d’ailleurs bien ajouté une réalisation à son compteur et n’a pas caché sa frustration au moment d’être remplacé par le jeune Amine Gouiri. Si l’OL excelle au front, tout va bien à l’arrière où Marcelo et Mouctar Diakhaby ont été solides et appliqués, et où les latéraux donnent toujours satisfaction malgré un turn-over important, à droite comme à gauche. Dans l’entrejeu, les trois internationaux espoirs se régalent et nous régalent, les « assists » d’Houssem Aouar et Tanguy Ndombélé symbolisant le talent et l’insouciance de ces futurs tauliers de la bande à DD (sans enflammade aucune).

 Les Gones seront toujours privés de Jérémy Morel et Bertrand Traoré, mais pourront compter sur leur capitaine pour venir à bout des « Dogues ». Jouer en semaine à 19h00 (attention à la collation !) et à l’aube du mois de décembre, cela ressemble au traquenard parfait, quoique...

Le Lille OSC

 

OL-LOSC : L'avant match

Alors là, pour ce qui est d’être la cata, c’est la cata ! Le projet était alléchant : une équipe de « pépites » et de grosses plus-values potentielles et, surtout, une pointure sur le banc : Marcelo Bielsa. Formateur et théoricien de renom, parfois complexe mais souvent fascinant, l’Argentin semblait être l’homme idéal pour mener à bien le projet de Gérard Lopez. Mais très vite, ce qui devait être un grand cru tourne à la vinasse et Lille se retrouve relégable. Projet trop prétentieux ? Sûrement. Jeune et peu fourni, l’effectif lillois était sans doute trop inexpérimenté pour assimiler la philosophie et les méthodes de Don Bielsa. Mais alors que la mayonnaise commençait à prendre avec des performances presque séduisantes accompagnées de résultats, le lourd revers à Amiens est celui de trop et le natif de Rosario est écarté. Une décision qui peut paraître prématurée et dangereuse quand on voit le flou dans lequel le LOSC se retrouve à l’heure d’affronter le dauphin du Paris Saint-Germain. Un staff technique expérimental emmené par Joao Sacramento tentera de redresser la barre et ce, dès demain soir. Toutefois, même avec le beau (et un peu gros) Farès, on a du mal à y croire.

Focus sur Maxwel Cornet

 

OL-LOSC : L'avant match

Sifflé à sa sortie après une prestation désastreuse face à Montpellier, le Franco-ivoirien ne figurait pas dans le groupe contre l’Apollon Limassol et la rupture avec le public lyonnais semblait consommée. Mais c’était sans compter sur la blessure de Bertrand Traoré ! À nouveau titulaire contre le Gym, le pur produit de la formation messine a réalisé une grosse performance en étant à la fois buteur et passeur décisif. S’il venait à être de la partie ce mercredi, nul doute qu’une confirmation serait attendue, ce qui arrangerait sûrement ses relations avec les habitués des tribunes du Parc OL et conforterait sa place dans le onze de départ.

L’arbitre

 

OL-LOSC : L'avant match

Jérôme Miguelgorry (Ligue Aquitaine) n’a encore arbitré ni l’OL ni le LOSC cette saison, mais l’an dernier, il était au sifflet lors d’un certain... LOSC-OL (0-1, but de Cornet et exclusion du Lillois Sankharé). Il avait aussi officié au Parc OL lors de la dernière journée de championnat, qui s’était soldée par un 3-3 face à Nice. À noter qu’en 5 rencontres en 2016/2017, il n’a jamais vu les Dogues s’imposer (3 défaites, 2 nuls).

La compo probable de l'OL pour cette rencontre (dans un 4-2-3-1) : Lopes-Tete-Marcelo-Diakhaby-Mendy-Ndombele-Tousart-Fekir-Cornet-Memphis-Maolida

 

Suivez-nous sur Facebook