Header Social Gones
OGC Nice-OL (0-5) : les Lyonnais dans un ciel d’azur
26NOV

OGC Nice-OL (0-5) : les Lyonnais dans un ciel d’azur

Avec un nouveau match à 5 buts inscrits pour 0 encaissé, l’Olympique Lyonnais a facilement pris la mesure de l’OGC Nice à l’occasion de cette 14e journée de Ligue 1. Les Gones se montrent désireux d’occuper la deuxième place de Ligue 1, synonyme de Champions’ League.

Il s’agit du troisième 5-0 de la saison (après Troyes et Saint-Étienne) pour une équipe rhodanienne décidément très séduisante malgré l’absence de Captain Fekir, malade. Le public de l’Allianz Riviera a vu son équipe en grande difficulté face à une attaque et un milieu lyonnais d’une efficacité redoutable. Comme l’a déclaré Lucas Tousart à la mi-temps, le premier acte fut parfait avec 4 buts marqués et aucune chance laissée à des Aiglons qui ont bien du mal à confirmer leur bonne saison 2016/2017 (3es). Au retour des vestiaires, les hommes de Lucien Favre ont essayé de conserver le cuir et se sont montrés, pendant une bonne dizaine de minutes, patrons d’un stade où ils n’ont cependant jamais semblé à domicile. Dans l’ensemble, l’OGCN a perdu beaucoup de ballons et n’était pas en place derrière, les 3 défenseurs centraux de l’arrière-garde à 5 ne sachant comment cohabiter.

 À noter que Balotelli a été le seul Niçois à s’être montré dangereux : sur un coup franc très puissant qu’Anthony Lopes (invincible depuis 651 minutes) a su dégager et sur une autre frappe aux alentours de 25 mètres.

 On notera aussi le très bon match de Maxwel Cornet qui, après avoir réalisé vraisemblablement le pire match de sa carrière face à Montpellier lors de la 13e journée, a marqué cet après-midi un but sublime et délivré une passe décisive pour Depay. Aouar, qui montre petit à petit qu’il est indispensable à l’équipe 1 de l’Olympique Lyonnais, a été excellent également, sans oublier le bon match de Mariano et de Memphis, la bonne entrée de Maolida et l’entrée encourageante de Gouiri, qui était dans le moule.

Le fil du match : 

5e minute : But de Memphis sur une superbe passe de l’extérieur du gauche de Cornet. Ce dernier a compris qu’il avait une carte à jouer avec la blessure de Traoré. Très belle finition du Néerlandais.

 

20ème minute : But de Cornet qui, après avoir éliminé Marlon d’un passement de jambes, enfonce un peu plus le clou. Passe décisive de Kenny Tete qui avait pris de vitesse l’ancien Lyonnais, Christophe Jallet.

 

27e minute : Aouar adresse une longue passe en profondeur millimétrée pour Mariano qui conclut parfaitement en croisant sa frappe.

 

38e minute : Ballon récupéré par Cornet qui lance Mariano, lequel trouve Memphis pour le doublé du Batave.

 

79e minute : But de Maolida qui venait de rentrer, après une accélération que les Niçois n’ont pas su stopper. Tanguy Ndombélé pour la passe.

 

Match historique donc – un de plus – avec ce 5-0 à l’extérieur et un peu d’animosité en fin de match puisque des supporters niçois semblaient prêts à descendre sur la pelouse. Le lion tape ainsi du poing sur la table et montre par les actes qu’il peut titiller le géant parisien ou, en tout cas, convoiter la place de dauphin.

Suivez-nous sur Facebook