Header Social Gones
OL 2-Le Puy (1-2) : l’impasse de trois
26NOV
  • Publié le 26/11/2017 à 11:01 par Tang__S

OL 2-Le Puy (1-2) : l’impasse de trois

Deux fois menés au score, les Lyonnais ne seront pas parvenus à renverser Le Puy malgré la réduction du score de Timothé Cognat sur coup franc.

L’OL, second, recevait Le Puy, dixième, au Groupama Training Center pour le compte de la 12e journée de National 2. Face aux Auvergnats, Cris a évolué en 4-2-3-1 avec Dorian Grange dans la cage et, de gauche à droite, Melvin Bard, Dylan Mboumbouni, Gédéon Kalulu (cap), Zachary Brault, ainsi que Maxence Caqueret et Paul Devarrewaere au milieu, puis une ligne de trois Yann Kitala-Yoann Martelat-Timothé Cognat, Willem Geubbels étant seul en pointe.

 

OL 2-Le Puy (1-2) : l’impasse de trois

Dès les premières minutes, l’OL impose sa domination en tenant le ballon, mais la bonne organisation du Puy complique énormément les offensives des locaux. Dorian Grange est contraint de s’employer sur un coup franc qu’il ne peut que repousser en corner (18e). Bien botté, le ballon est dévié au premier poteau par un Auvergnat qui prolonge jusqu’au second où se trouve N’Doye, lequel n’a plus qu’à pousser le cuir au fond (1-0, 20e). Une ouverture du score contre le cours du jeu qui va malgré tout débrider un peu le match. Les duels s’intensifient et sur un bon service de Martelat, Cognat trouve le poteau un peu avant la pause (37e).

 

OL 2-Le Puy (1-2) : l’impasse de trois

Au retour des vestiaires, le match s’emballe. Timothé Cognat réduit le score sur un coup franc excentré : la balle rebondit dans une forêt de jambes et va tromper la vigilance du portier altiligérien (1-1, 54e). Dans la foulée, sur la première vraie incursion adverse dans le camp lyonnais, Melvin Bard commet une faute… et l’arbitre désigne le point pénalty. Patrao transforme (1-2, 60e). Tout est à refaire pour l’OL. Thomas Oualembo, pour sa 1re avec la National 2, remplace Paul Devarrewaere (66e). Cris tente le tout pour le tout pour revenir au score : Melvin Bard, latéral, cède sa place à Mohammed Bahlouli (milieu offensif), petit frère de Fares. L’OL se réorganise ainsi avec 3 défenseurs. Touché à la cheville, Yoann Martelat est ensuite obligé de sortir et Alan Dzabana le remplace (90e). Malgré une dernière tentative sur coup franc, l’OL s’incline 2-1.

 

OL 2-Le Puy (1-2) : l’impasse de trois

Troisième défaite d’affilée pour les hommes de Cris qui n’auront pas réussi à trouver la faille dans le bloc compact auvergnat. Lors de la prochaine journée, les Lyonnais se déplaceront à Paris pour y affronter la réserve du Paris Saint-Germain.   

Toutes nos photos du match seront à retrouver sur notre rubrique photos exclusives

Suivez-nous sur Facebook