Header Social Gones
OL Féminin : Direction les quarts !
16NOV

OL Féminin : Direction les quarts !

Les fenottes se sont amusées face aux kazakhes de Kazygurt et qualifiées pour les 1/4 de finale de la Ligue des Champions

Après avoir franchi le premier tour de la WCL sans encombre, les joueuses de Reynald Pedros ont bénéficié d’un tirage au sort clément. En tout cas sportivement, car le (très) long voyage et l’important décalage horaire à encaisser n’avaient rien d’une bénédiction au moment d’aborder la première confrontation.

 Entre Europe et Asie, Wendie Renard et ses coéquipières n’ont pas fait de détails et se sont imposées sur le score de 7 buts à 0. Prolifique depuis l’entame du nouvel exercice, Ada Hegerberg en a planté 4, s’imposant plus que jamais comme l’une des cadres de cet effectif, malgré son jeune âge (22 ans). Les lève-tôt auront vu une maîtrise lyonnaise quasi continue, sorte de routine pour cet OL qui n’en finit plus d’impressionner.

 

OL Féminin : Direction les quarts !

La manche retour s’annonçait donc périlleuse pour les Kazakhes de BIIK-Kazygurt, déjà éliminées et en position de faiblesse au coup d’envoi. Le Groupama OL Training Center était loin d’avoir fait le plein, la faute à un horaire tardif, qui plus est en semaine, et à un froid hivernal qui n’incite pas trop à poser son derrière sur un siège pendant près de 2 heures. Mais les courageux auront au moins assisté à une prestation de haut vol de la part de leurs protégées. Malgré un onze de départ quelque peu remanié, avec les présences de Pauline Peyraud-Magnin, la jeune latérale Bacha (17 ans), ainsi que Delphine Cascarino , les fenottes n’ont pas manqué à leur devoir. Ainsi, l’OL menait déjà 4-0 à la pause grâce à des réalisations d’Amel Majri, d’Ada Hegerberg par deux fois et de Camille Abily.

 

OL Féminin : Direction les quarts !

Malgré l’interlude habituel, le festival a continué au retour des vestiaires, le tableau d’affichage affichant le score rarissime de 9-0 à l’issue des 90 minutes. Camille Abily et Delphine Cascarino ont, notamment, contribué à alourdir l’écart, mais c’est surtout la performance de la numéro 14 norvégienne qui a suscité l’admiration. Auteure d’un nouveau quadruplé, Ada a déjà inscrit 25 buts cette saison, le tout en seulement 12 matchs disputés. Elle porte ainsi son total à 140 buts sous le maillot lyonnais. Arrivée à l’aube de la saison 2014-2015 entre Rhône et Saône, elle a, depuis, pris une nouvelle dimension et fait déjà partie des toutes meilleures au monde à son poste.

 Si cette qualification n’est en rien un exploit pour les quadruples championnes d’Europe, la manière et la qualité du jeu proposé depuis l’arrivée de Pedros sur le banc rhodanien laissent présager un avenir radieux à cette équipe qui pourra compter sur le retour d’Amandine Henry pour la nouvelle année. En 1/4 de finale, la tâche sera sans doute plus ardue, mais on a du mal à imaginer le dernier carré de la plus belle des compétitions sans cet OL-là.

Suivez-nous sur Facebook