Header Social Gones
Robert Cacchioni, le roc romain
15JAN
  • Publié le 15/01/2019 à 13:41 par Zakarie

Robert Cacchioni, le roc romain

Peu de gens se souviennent de Robert Cacchioni, même dans la capitale des Gaules. Il faut dire que cela remonte à plus de 40 ans !

Né à Rome le 1er juillet 1950, un bon mois avant la création officielle de l'OL, Cacchioni signe à Lyon pour se former et y jouer en tant que défenseur central ou milieu défensif. Malgré sept saisons au sein de l'OL, agrémentées d'une coupe de France en 1973 remportée 2-1 contre les Nantais et une finale en 1976 perdue cette fois-ci contre l'OM, peu de choses ressortent sur ce joueur très discret depuis sa retraite en 1979, après neuf ans de professionnalisme, dont les sept premiers au sein de l’Olympique Lyonnais, puis deux au Gazélec Ajaccio.

Rugueux mais avec du ballon, il réussira à devenir titulaire indiscutable à Lyon entre 1970 et 1977 avec, à ses côtés notamment, Raymond Domenech. La CDF 1973 lui permettra d’inscrire son nom pour l'éternité dans les livres d'histoire de l'Olympique Lyonnais, lui, le premier Italien du club avant l'arrivée d’un autre Romain, Fabio Grosso, quelque 30 ans plus tard. Merci à M. Cacchioni qui a contribué à garnir la vitrine de l’OL !

 

 

Robert Cacchioni, le roc romain

Le 11 de la finale de 1973. Debout: Mihajlovic, Domenech, Chauveau, Cacchioni, Prost, Lhomme, Trivic. Accroupis: Chiesa, Lacombe, Di Nallo, Ravier.