Header Social Gones
OL - Rennes : une petite fête des lumières sur le terrain ?
05DEC
  • Publié le 05/12/2018 à 12:47 par Arthur T

OL - Rennes : une petite fête des lumières sur le terrain ?

Devenu allergique à la défaite, mais souvent freiné dans ses bonnes intentions par le réalisme adverse, l’OL accueille les Rennais ce soir pour le compte de la 16e journée de L1. L’occasion de briller avant le choc décisif face au Shakhtar ?

L’Olympique Lyonnais

Normalement, le mercredi à 19h, c’est Ligue des champions, mais ce soir, on aura encore mieux : un bon match de L1. Si l’affiche attire moins, et si l’ambiance sera certes moins bonne que la semaine précédente face à City, la rencontre sera tout aussi passionnante. Dans la logique des choses, Rennes est en Bretagne et Manchester City est en Grande-Bretagne, donc à quelques détails près, il y a des ressemblances entre les deux adversaires…

Parlons peu, parlons bien : l’Olympique Lyonnais est sur une bonne dynamique et n’a plus perdu depuis le 7 octobre. Les dernières prestations ont été intéressantes, avec un nul contre City où les Rhodaniens ont bien bougé la formation anglaise, et un nouveau nul le week-end dernier contre Lille, remonté à la deuxième place de la Ligue 1 suite à sa victoire, hier soir, face à Montpellier (1-0). Avec le report de Toulouse-OL prévu samedi, la confrontation de ce soir servira de répétition générale avant le déplacement en Ukraine, décisif pour la qualification en 1/8 de C1.

Le système à trois défenseurs mis en place par Genesio commence à porter ces fruits, même si l’OL a encaissé 4 buts en trois matchs depuis ce dispositif. Certains joueurs se sont mis en avant, et Marçal en est l’exemple même. Longtemps mis de côté la saison passée, le latéral gauche se redécouvre au poste de défenseur central. Il avait d’ailleurs confié à L’Équipe qu’il avait évolué en charnière lorsqu’il était jeune. Denayer se présente, lui, en patron de cette défense et assume une autorité qu’il n’avait pas dans un système à deux. Genesio devra cependant faire ce soir sans Léo Dubois  (reprise), Maxwel Cornet (blessé), Rafael (suspendu depuis son tacle dans le derby), voire Marcelo (incertain).

Le Stade Rennais

À Rennes, l’ambiance est moins sympa. Lamouchi, désormais ex-entraîneur des Bretons, s’est fait limoger lundi soir et L’Équipe a dévoilé récemment une affaire sur le voyage des Rennais en République tchèque où ils étaient accompagnés de prostituées et d’alcool dans la suite du match contre Jablonec. Malgré leur victoire 1-0, ils ne sont pas encore qualifiés pour les 16es de finale d’Europa League. Cette semaine délicate s’est poursuivie par une déroute 4-1 à domicile face à Strasbourg. Les lacunes des rouge et noir sont dues en parti à un mercato très mal géré. Wahbi Khazri, par exemple, n’a pas été remplacé alors qu’il était un artisan de la bonne fin de saison rennaise. C’est Julien Stéphan, coach de l’équipe réserve, qui a été présenté comme successeur de Lamouchi. Il pourra jouer sur cette nouvelle dynamique pour motiver ces troupes de ce soir, des troupes où l’on retrouvera pas moins de 4 purs produits de l’Académie OL.

L’arbitre

C’est Johan Hamel qui sera au sifflet ce soir. Il a déjà arbitré une fois l’OL et Rennes cette saison : le match nul des Lyonnais contre Caen (2-2) et la défaite rennaise à Amiens.

Suivez-nous sur Facebook