Header Social Gones
Lopes : "C’est impossible que je porte les couleurs de l’ASSE"
22NOV
  • Publié le 22/11/2018 à 17:35 par Arthur T

Lopes : "C’est impossible que je porte les couleurs de l’ASSE"

C’est maintenant une tradition, les gones sont éduqués dès leur plus jeune âge avec une certaine haine des stéphanois. Le portier lyonnais, Anthony Lopes en est l’exemple parfait. Il est connu pour être un abonné au virage nord quand il était plus jeune. Il a lancé ce derby demain soir avec un entretien donné à OLTV.

Il a d’ailleurs reparlé de l’importance de ce match entre lyonnais et stéphanois :

« Il y a tout le temps du bruit. Je suis aux premières loges. Les insultes, les encouragements… j’entends tout. Il faut faire abstraction de tout cela quand on joue à Saint-Etienne. Ce n’est jamais facile à gérer mais il faut faire la part des choses, a avoué Lopes. Je dois faire mon travail, c’est la meilleure façon de répondre aux supporters adverses. Les supporters savent ce qu’ils doivent faire, les joueurs aussi. Ils répondront présent, c’est sûr et certain. Ils donnent beaucoup de leur temps pour venir nous voir. Il faut qu’on leur redonne. C’est un privilège pour nous. »

Ses gènes lyonnaises ont ensuite pris le dessus pour parler de l'enjeu de cette rivalité :

« Je me sens très bien. On a hâte d’en découdre. On attend ce rendez-vous avec impatience. C’est la première date qu’on coche en début de saisonC’est un sentiment particulier car j’en ai beaucoup vécu en tant que supporters dans les virages. La pression est extrêmement forte. Il y a aussi un enjeu comptable important. On baigne dans ce derby depuis tout petit. On représente toute une ville, tout un peuple. C’est une fierté de pouvoir le faire. C’est impossible que je porte les couleurs de l’ASSE. » 

Le derby dans les médias est lancé, plus qu’à lâcher les fauves dans l’arène demain soir sur les coups de 21h.

Suivez-nous sur Facebook