Header Social Gones
OL - Hoffenheim (2-2) : quel gâchis…
08NOV

OL - Hoffenheim (2-2) : quel gâchis…

Rebelote ! Deux semaines après une égalisation dans les dernières minutes en terre allemande (3-3), le scénario s’est reproduit au Groupama Stadium. Un score alarmant alors que les Lyonnais se sont procurés énormément d’occasions et que les Allemands ont joué la majorité de la seconde période à dix.

Chaque match se ressemble. Le problème n’est plus le football en lui-même, mais bel et bien le mental. Depuis trois matchs, dont deux face à Hoffenheim, l’OL ne sait plus conserver un score au tableau d’affichage. Un vrai handicap pour une équipe qui affiche des ambitions aussi hautes.

Une première période très satisfaisante

Les attentes des supporters sont très élevées avant cette rencontre. Les Lyonnais rentrent difficilement dans le match avec un système tactique inédit en 3-5-2. Ils se font bousculer par des Allemands et sont sauvés par les nombreux arrêts de Lopes. Mais rapidement, les joueurs de Bruno Genesio se réveillent sur une magnifique frappe de Mendy qui trouve le poteau opposé, heureusement suivie par Nabil Fekir qui ajuste le gardien allemand (1-0, 19e).

Ensuite, les Lyonnais déroulent en se procurant de nombreuses occasions, malheureusement pas transformées. C’est à la 28e que l’OL va doubler la mise. Ferland Mendy adresse un magnifique centre en retrait à Ndombélé, qui voit sa frappe contrée, mais qui finit tout de même sa course dans les filets de Baumann (2-0). Le score n’évolue plus jusqu’à la pause.

Un seul être vous manque et le jeu disparaît

Au retour des vestiaires, les Lyonnais affichent les mêmes intentions. Toujours aussi incisifs dans les phases offensives, ils ne parviennent pas à transformer leurs occasions. Pourtant, ils vont rapidement se retrouver en supériorité numérique avec l’exclusion de N. Nuhu à la 51e sur un deuxième carton jaune. De quoi envisager une fin de match sereine ? Eh bien non ! À la 65e, sur une contre-attaque qui part d’un gros choc avec Tanguy Ndombélé, les Allemands se retrouvent prestement devant la surface rhodanienne. Kramaric déclenche une frappe, au demeurant anodine, mais le détournement de Morel va tromper Lopes. À partir de là, Hoffenheim déroule. Nabil Fékir cède sa place à la 74e et Lyon perd son jeu. Le TSG inquiète énormément les Rhodaniens en proposant des attaques très variées, malgré leur infériorité numérique. Sur la fin du match, les Lyonnais reprennent légèrement la main sur le match, en vain. Comme à l’aller, les protégés de Nagelsmann reviennent au score dans le temps additionnel grâce à un but de Kaderabek sur un coup franc concédé par Jérémy Morel.

L’Olympique Lyonnais reste deuxième de son groupe avec 6 points. Manchester City conserve sa place de leader avec 9 unités et Hoffenheim stagne à la troisième place, avec 3 points. Un groupe toujours aussi indécis. Les Lyonnais devront se remobiliser avant de recevoir Manchester City lors de la prochaine journée.

Suivez-nous sur Facebook