Header Social Gones
OL - Shakhtar (2-2) : une première place bien fragile
03OCT

OL - Shakhtar (2-2) : une première place bien fragile

Peu inspirés, les Gones ont décroché hier un match nul presque inespéré face à une réaliste et cohérente équipe du Shakhtar. Avec quatre points au compteur, ils conservent la première place du groupe.

Les Lyonnais auront livré une prestation à deux visages. Tout d’abord, en première mi-temps, une prestation mauvaise où ils sont offensivement peu réalistes, à la peine en défense, battus au milieu, notamment dans l’intensité où Tousart n’aura rien apporté, et dans l’organisation tactique. Comme toujours face aux « blocs bas », l’OL a toutes les peines du monde à se créer des occasions. Les maigres opportunités sont gâchées par Moussa Dembélé. Face au manque de repli défensif, les Ukrainiens se montrent dangereux en contre-attaque, par l’intermédiaire de Marlos ou Moraes. C’est d’ailleurs ce dernier qui, juste avant la mi-temps, trompe Lopes d’une belle volée du gauche (0-1, 44e). À la pause, le score n’est pas cher payé tant les Lyonnais n’ont montré aucune envie.

L’OL reprend en seconde période avec de meilleures intentions et se procure une belle opportunité qui aboutit au but hors-jeu de Houssem Aouar. Avec plus de pressing et de récupérations, les Gones sont aussi plus entreprenants. Toutefois, sur une perte de balle du même Aouar, les Ukrainiens lancent un contre terrible à 6 contre 4 qui se conclue par une frappe vicieuse de Moraes, auteur du doublé (0-2, 55e). Solide, Denayer permet aux Rhodaniens de ne pas prendre le bouillon. Jusqu’à la 63e, ceux-ci ont la possession du ballon sans se montrer dangereux. Toutefois, l’entrée de Depay provoque un nouvel élan offensif et, sur un service millimétré de Fekir, Dembélé réduit le score d’une belle tête (1-2, 70e).

L’euphorie emporte les Lyonnais et sur un centre inspiré d’Aouar, Léo Dubois égalise pour l’OL (2-2, 72e).

En deux minutes, les locaux auront totalement inversé la tendance. Ismaily rate ensuite une grosse occasion (77’). Dès lors, les joueurs de Donestk se montrent moins dangereux, mais font encore frissonner leurs hôtes sur une nouvelle occasion de Koyade dont la frappe s’écrase sur la barre. Dans les dernières minutes, l’OL ne parvient pas à trouver la solution et doit partager les points avec le Shakhtar. Après la victoire face à Manchester City et malgré une performance en demi-teinte, les Lyonnais conservent la tête du groupe.

Suivez-nous sur Facebook