Header Social Gones
OL-Metz : l'OL assure l'essentiel
29OCT

OL-Metz : l'OL assure l'essentiel

Lyon a rapidement fait la différence face à la lanterne rouge du championnat, en s’imposant 2-0 à domicile. Nabil Fekir a inscrit un doublé et permet donc à son équipe de monter sur le podium.

Il n’y a pas eu match ou presque, cet après-midi au Groupama Stadium entre l’Olympique Lyonnais et le FC Metz. Les gones, invaincus à domicile cette saison en championnat, avaient l’occasion de grimper sur le podium en cas de victoire. Lanterne rouge de Ligue 1, le FC Metz connaît un début de saison très compliqué avec la récente séparation de son entraîneur, Philippe Hinschberger. Devant un stade rempli, notamment grâce à la politique tarifaire (10 euros la place) et à la période de vacances, les joueurs de Genesio avaient à cœur de produire du spectacle.

Nabil Fekir en patron 

 

Le capitaine lyonnais faisait son retour dans le onze type de l’équipe, après son repos à Troyes le week-end dernier. Et, il ne lui a fallu que six petites minutes pour se mettre en jambes. Sur le côté gauche lyonnais, le meneur de jeu a provoqué un « une-deux » avec Marçal, le défenseur remit en retrait pour Fekir. Ce dernier a ajusté Kawashima d’un tir en force pour mettre son équipe dans le droit chemin (6e).

Puis, quelques minutes plus tard, sur le côté droit lyonnais cette fois-ci, un mouvement à trois s’est organisé entre Traoré, Tousart et Tete. Le milieu défensif lyonnais déclenche une passe lumineuse dans la profondeur pour Tete, le néerlandais remit en retrait pour Fekir. L’international français termine le travail en force de près (20e).

Le joueur a donc inscrit cet après-midi son huitième et neuvième buts en Ligue 1. Marçal et Tete ont délivré leurs deuxième passes décisives en championnat.

Un OL tranquille dans le jeu 

 

Comme souvent avec l’Olympique Lyonnais, les deux périodes ont été contrasté au niveau du jeu. La première a été bonne en terme d’intensité et d’agressivité. Les gones ont terminé les quarante-cinq premières minutes avec plus de 60% de possession. Malgré seulement deux tirs cadrés provoqués par les deux réalisations de Fekir. Mais, après le repos, le jeu proposé par l’OL a été plus poussif. A l’image de Mariano, Traoré et Memphis qui ont été beaucoup trop individuels offensivement. Suite à un long ballon de Tete, Mariano réussit un enchaînement contrôle frappe qui buta contre le poteau messin (48e). L’attaquant lyonnais, en manque de réussite aujourd’hui, a souvent été agacé et a beaucoup râlé contre ses coéquipiers.

Avant de commencer une semaine déterminante, avec la réception d’Everton jeudi et le déplacement à St-Etienne dimanche prochain, les Lyonnais ont donc assuré l’essentiel. Ils grimpent sur le podium et enchaînent les victoires.

Suivez-nous sur Facebook