Header Social Gones
OL - Nantes (1-1) : l’OL ne méritait pas mieux
30SEP
  • Publié le 30/09/2018 à 09:50 par Tang__S

OL - Nantes (1-1) : l’OL ne méritait pas mieux

L’OL recevait Nantes ce samedi à domicile pour confirmer sa dynamique de 3 victoires en 3 matchs. Avec le retour de Nabil Fekir, Bruno Genesio a opté pour un 4-4-1-1 / 4-2-3-1 avec Lopes au but ; Marçal, Morel, Marcelo, Dubois en défense ; un duo inédit Aouar - Diop au milieu ; Traoré et Memphis sur les côtés ; et Fekir en retrait de Dembélé.

Le début de match confirme les intentions de jeu prometteuses du coach nantais, Miguel Cardoso, avec des visiteurs qui n’hésitent pas à aller chercher haut les Lyonnais. Une bonne entame des Canaris concrétisée par une frappe au-dessus Miazga sur corner (10e). Sur un contre, Traoré renverse côté gauche pour Marçal qui parvient à centrer sur Dembélé mais c’est Aouar, à l’affut, qui trompe le portier nantais (1-0, 22e).

Une première période beaucoup moins maîtrisée que l’avait été celle face à Dijon, et où Nantes a obligé Anthony Lopes à s’employer. Une vingtaine de minutes après le retour des vestiaires, l’OL se fait surprendre : Gabriel Boschilia décoche une frappe soudaine suite à une sublime prise de balle et égalise (1-1, 62e) !

Bruno Genesio réagit en faisant entrer Ndombélé et Cornet à la place de Cheikh Diop et Dembélé (70e). Mais son équipe reste sans inspiration. Parti dans le dos de Marcelo, Majeed Waris loupe son duel face à Lopes qui maintient l’OL en vie (74e).

Suite à un tirage de maillot flagrant de Miazga sur Aouar, l’arbitre désigne le point de pénalty après consultation de la VAR. Une occasion en or pour l’OL de prendre l’avantage dans ce match compliqué. Nabil Fekir s’élance et frappe, mais Tatarusanu est sur la trajectoire (80e) !

Malgré une fin de match à suspense, l’OL et Nantes se quittent sur un match nul presque bien payé pour l’OL tant cette équipe est frustrante lorsqu’elle est incapable de balayer un adversaire plus petit qu’elle. Avec ce petit point récolté, les Lyonnais voient le PSG s’envoler (10 points d’avance) et donnent surtout une chance à l’OM de leur repasser devant.

Suivez-nous sur Facebook