Header Social Gones
OL – Nantes (1-1) : Tops et Flops
29SEP

OL – Nantes (1-1) : Tops et Flops

« So Bruno »… Voilà comment on pourrait qualifier cette énième contre-performance contre un « petit », typique de l’ère Genesio. La victoire de Dijon était encore un trompe-l’œil. Ci-dessous, nos tops et – surtout – nos flops.

Les Tops

Aouar : Non seulement le jeune milieu de terrain a ouvert le score opportunément sur un ballon remis par Dembélé, mais il a sans cesse chercher des solutions et récupéré bon nombre de ballons. À son débit, une faute bête devant la surface lyonnaise juste avant la pause qui a amené un coup franc dangereux sur lequel Lopes s’est déployé. Il a malgré tout rendu l’une des meilleures copies côté OL.

Lopes : Rassurant et décisif sur sa ligne comme dans ses sorties devant les attaquants adverses, « Antho » ne peut rien sur la frappe vicieuse, à ras de terre, de Boshchilia. Dans tous les cas, il n’a pas eu le temps de chômer - les 18 tirs (quoique seulement 4 cadrés) et les nombreuses offensives du FCN en témoignent – et aurait même pu délivrer une passe décisive pour Memphis si le Néerlandais avait converti la remarquable relance du portier lyonnais qui soufflera lundi ses 28 bougies. Retenons le positif : c’est une bonne répétition avant Donetsk.

Marçal : On ne va pas s’emballer outre mesure concernant le Brésilien, mais disons que pour un retour après une longue période de purgatoire, on aurait pu s’attendre à pire. Il a tenté d’apporter offensivement, surtout en première période (il est à l’origine du but d’Aouar). Remplacé par Rafael à la 75e, il n’a, cette fois, pas protesté auprès de coach Bruno :)

Les Flops

Traoré : Il n’y a pas de juste milieu avec le Burkinabé. Soit il est ultra efficace comme contre Marseille, soit il traverse les matchs tel l’ombre d’un Michel Bastos des mauvais jours. Pertes de balle, dilettantisme, mauvaise inspiration, manque de réussite (cf. sa tête à la 83e)… Rien n’a fonctionné ce soir, ce qui n’a pas aidé ses camarades du front de l’attaque, à commencer par Dembélé. Sa nonchalance et ses ballons perdus auraient pu coûter cher si les Canaris étaient un peu plus fringants offensivement. Le genre de soir où on regretterait presque Maxwel Cornet…

Morel : Dans le sillage de Traoré, le « vieux » Jérémy peine à enchaîner les bonnes perfs. Très bon à Dijon, il n’a pas vraiment briller ce samedi et le carton jaune reçu dès la 29e minute de jeu était déjà le signal d’une soirée difficile. Plus de peur que de mal, finalement, au vu des velléités nantaises. Tout de même, il n’est que remplaçant cette saison et on se dit que ce n’est pas ce genre de prestation qui risque de changer la donne. À noter que Dubois n’a pas été transcendant non plus face à ses anciens partenaires.

Memphis : Difficile d’en vouloir tant que ça au Batave qui a fini dans l’axe, mais joué une bonne partie du match excentré côté gauche, où on le sait moins performant. On sait aussi qu’il traverse une période difficile qui ne s’est pas achevée ce soir. Peu de réussite, donc, tout comme Fekir qui a manqué le penalty de la victoire. Toute l’attaque est à blâmer en réalité au vu des stats : 18 tirs cadrés pour 1 seul but. Sérieux problème d’efficacité à l’OL en ce moment. Problème d’investissement mais aussi de collectif, serait-on tenté de dire. Et d’humilité ?

Suivez-nous sur Facebook