Header Social Gones
« À chaque fois qu’il y a des actes de ce type, c’est un but contre son camp marqué aux dépens de l’OL »
25SEP

« À chaque fois qu’il y a des actes de ce type, c’est un but contre son camp marqué aux dépens de l’OL »

Cette semaine a été particulièrement mauvaise en termes d'image pour l'OL suite au salut nazi d'un supporter à Manchester, ainsi qu'à l'édito qui a filtré avant le match contre Marseille, et le président Jean-Michel Aulas compte bien faire le ménage.

Xavier Pierrot, responsable du Groupama Stadium, a déclaré dans Le Parisien comment le club de Jean-Michel Aulas souhaite s'y prendre pour évincer cette minorité qui ternit l'image du club, et espère également obtenir l'aide de la justice pour les sanctionner :

« À chaque fois qu’il y a des actes de ce type, c’est un but contre son camp marqué contre l’OL. On aimerait que tout le monde prenne conscience des risques et de l’image qu’ils sont en train de véhiculer autour du club. Je maintiens que ce sont des cas individuels. On travaille petit à petit à exclure les fauteurs de troubles. Cela prend du temps. À chaque fois qu’il y a des incidents, on exclut des personnes. On espère avoir fait le plus gros du ménage. Les Anglais ne tolèrent aucun débordement à l’extérieur comme à l’intérieur des stades. C’est l’un des seuls moyens de faire comprendre l’attitude à avoir dans un stade. Régulièrement, la justice ne suit pas forcément avec des condamnations et la fermeté nécessaire. On a besoin d’actes forts de ce point de vue. Une décision ferme a été prise par le club avec la mise en place de filets devant les virages dès le prochain match de Coupe d’Europe à domicile. On réfléchit aussi à améliorer la sectorisation avec des grilles entre les tribunes latérales et les virages pour les matchs à risques. Mais pas de réaction à chaud. On va avoir des réunions avec les groupes de supporteurs pour améliorer encore la sécurité car on n’est clairement pas satisfait de ce qu’il se passe actuellement. »

L'OL risque gros si ce genre d'événement venait à se reproduire...

Suivez-nous sur Facebook