Header Social Gones
Manchester City - OL (1-2) : Tops et Flops
20SEP
  • Publié le 20/09/2018 à 08:27 par Amine.H

Manchester City - OL (1-2) : Tops et Flops

Coup de projecteur sur les meilleurs Lyonnais de cette victoire d'anthologie, et sur les « moins meilleurs », personne n'ayant été réellement mauvais

Les Tops

Fekir : Auteur d’une prestation XXL, Nabil Fekir sort du lot avec un but et une passe décisive. Présent dans le pressing sans ballon, le capitaine lyonnais a su alterner attaque et repli défensif. Cette fois c’est confirmé, Nabil Fekir a bel et bien lancé sa saison !

Ndombélé : Rigoureux au milieu du terrain, Tanguy a donné des maux de tête aux Citizens. Entre prises de balle, dribbles et duels gagnés, il a démontré tout son talent, lui qui disputait son tout premier match de Ligue des champions. De bon augure pour la suite de la saison.

Cornet : C’était une surprise dans la composition de départ, Maxwel Cornet était aligné sur le côté droit de l’attaque lyonnaise. Et l’ancien Messin s’est très vite fait remarquer : dès la 26e minute, sur un centre de son capitaine Nabil Fekir, Maxwel Cornet reprenait la balle du pied gauche sans contrôle et inscrivait le premier but du match. Sensation à l’Etihad stadium ! Outre ce but synonyme de confiance pour la suite, Cornet à été présent offensivement sur des attaques placées, en profondeur, mais aussi défensivement où il a réalisé un énorme travail. Souvent décrié, celui qui était à un fil de quitter l’OL cet été a répondu hier soir de la plus belle des manières.

Les Flops

Marcelo : Peu adroit ce soir, Marcelo s’est illustré par quelques passes imprécises pouvant mettre en danger son gardien. On a connu Marcelo plus serein sur des situations « basiques », et hier soir, ça n’a pas toujours été le cas.

Rafael : Une bonne première période, mais à partir de la 60e, les jambes ne suivaient plus. La fatigue s’est ressentie dans ses courses et l’entrée de Leroy Sané du côté de City n’a pas arrangé les choses. Rafael cédera sa place à Léo Dubois à la 76e minute.

Memphis : Aligné à la pointe de l’attaque par Bruno Genesio, Memphis a pesé sur la défense adverse. Il a cependant raté un face-à-face en seconde période (quelle passe de Ndombélé !) qui aurait pu mettre l’OL à l’abri et s’est rendu coupable de quelques pertes de balles. Nous mettons Memphis dans les flops mais il se positionne plus entre les tops et les flops, sa prestation n’a pas non plus été catastrophique, d’autant qu’il compte tout de même une passé dé’…

Top bonus

Bruno Genesio : Sa composition de départ en laissait perplexe plus d’un, avec notamment Lucas Tousart et Moussa Dembélé sur le banc, mais il s’avère que la tactique mise en place à rapidement porté ses fruits avec un pressing haut et une projection rapide vers l’avant sur les pertes de balles des Citizens. Bruno Genesio a gagné son pari en faisant tomber une grosse écurie chez elle. C’est une victoire avec la manière, ce qu’on aimerait voir plus régulièrement. « Pep » est souvent critiqué – parfois à juste titre, parfois à tort – car la critique fait partie du football. Quand il y a des bas, on le dit, mais quand il y a des hauts, il faut savoir également reconnaître le travail effectué. Bravo à l’équipe et à Monsieur Genesio !

Suivez-nous sur Facebook