Header Social Gones
Sion - OL (2-2) : When football is coming home
16JUL
  • Publié le 16/07/2018 à 13:27 par Djamel D

Sion - OL (2-2) : When football is coming home

Il va falloir se mouiller la nuque. Si vous ne l’avez pas vu, deux jours avant la finale de la Coupe du monde, nos Gones avaient produit un match moyen (pour ne pas être impoli). Et si vous étiez encore fortement alcoolisés suite à la qualification des Bleus mardi dernier, ce n'est pas grave. Social Gones vous a concocté un petit récap’ fait main. Au moins, vous n'aurez rien raté. Nous, on s'est posé deux heures pour suivre ce match (hé oui).

OL 1re période : Gorgelin – Marcal – Morel (C) – Marcelo – Dubois – Caqueret – Diop – Ndombele – Y. Fekir – Mariano – Cornet (Terrier 41e)

OL 2e période : Racioppi – Mendy – Mapou – Solet – Rafael – Tousart – Martins Pereira – Ferri (C) – Ndiaye (Kitala 83e) – Terrier – Traoré

Sion - OL (2-2) : When football is coming home

Un récap s'impose

Ce que l'on retient de Genesio sur ses deux ans et demi au club (mandat en cours), c'est son instabilité tactique. Tantôt 4-2-3-1, tantôt 4-4-2, voire 3-5-2 selon son humeur, le fameux Pep (comme il aime à se faire surnommer) a évolué sur la première mi-temps en 4-3-3, puis en 4-4-2 losange sur la seconde. On ne s'attendait pas à grand chose sur ce premier match estival avec des joueurs fatigués, encore en dedans. Le rôle de ces 90 minutes était de donner du temps de jeu à tout le monde. Et bien, on avait vu juste.

Maxence Caqueret, Tanguy Ndombele, Pape Cheikh Diop : voilà un trio qui donnerait le sourire à plus d'un observateur. Dans l'ordre du plus bas au plus haut, le trio est alléchant et il aura dicté le jeu sur cette première période. C'est un réel top pour les Gones.

Seconde période au bon souvenir de la fin de saison avec le retour du losange qui nous aura qualifié en Ligue des champions. En bonus, Martin Terrier, buteur dès son premier ballon touché en pointe de l'attaque. Parlons aussi du grand sourire de ce second acte : Ferland Mendy, très bon sur ces 45 minutes, toujours présent offensivement et qui inscrira le second but rhodanien sur une belle percée.

Un point sur les recrues

Martin Terrier et Léo Dubois ont fait leurs premiers pas vendredi en Suisse. Terrier s'est fait davantage remarquer que son compère latéral. Buteur dès son premier ballon sur un centre de Marçal, l'international espoir français aura fait le plein de confiance très rapidement. De bon augure pour la suite. Dubois, plus discret, aura fait son travail défensivement face à une opposition assez faible. Pas grand chose d'autre à retenir de son match.

Gorgelin, assied-toi, faut qu'on parle…

Le « Gorgelin World Tour » reprend sur des chapeaux de roues. Après 45 minutes de clownerie, on émettra les mêmes doutes à son égard. Bien qu’il soit issu de l'académie OL, la question sur l'utilité ou non du recrutement d'un numéro 2 se fait de plus en plus brûlante. Une boulette et des questions…

Racioppi, plus jeune, est-il amené à devenir numéro 2 plus vite que prévu ? Plus rassurant, le Suisse peut être la solution aux maux lyonnais. Oui car, ne l'oublions pas, Anthony Lopes sera suspendu sur les deux premières rencontres du championnat de France. Gorgelin ? Racioppi ? Un autre gardien ? Le débat est lancé.

Suivez-nous sur Facebook