Header Social Gones
Serge Chiesa, le Mozart français
26JUN
  • Publié le 26/06/2018 à 12:54 par Zakarie

Serge Chiesa, le Mozart français

Un CV lourd de 542 matchs officiels avec l’OL, dont 477 en Première Division, 56 en coupe de France et 9 en coupe d’Europe. Ces chiffres énormes sont l’œuvre du maestro lyonnais, Serge Chiesa.

Né un soir de Noël 1950 à Casablanca, au Maroc, notre Serge national évolue à son arrivée en France à l’AS Montferrand, qui joue dans l’équivalent du National 2 de l’époque. Repéré par une équipe que nous ne nommerons pas, il dispute un match amical aux côtés des Larqué et Keita. Le public est fan : il sera vert à coup sûr, sans aucune hésitation. Et pourtant, il décide, à la grande stupeur de nos voisins, de signer à l’OL ! Serge Chiesa expliquera qu’il voulait absolument jouer et estimait avoir plus de chances de le faire chez nous. Bien lui en a pris. Malgré un premier match (amical) contre l’AC Milan en juin 1969 perdu sur un score brésilien en demi de mondial, il poursuivra sa route jusqu’en 1983 sous les couleurs lyonnaises, avant de rejoindre en pré-retraite Orléans et Clermont.

Par ses performances, Serge Chiesa mérite largement d’être sélectionné avec les Bleus. C’est chose faite le 10 septembre 1969 contre la Norvège (défaite 5-2). Malheureusement pour lui, il tombe dans l’une des pires périodes de l’histoire de l’équipe de France, qui ne se qualifie ni au Mondial mexicain de 1970, remporté par le Brésil de Pelé, ni à celui de 1974, organisé et remporté par l’Allemagne de l’Ouest. Il prendra sa retraite internationale cette même année de 1974, car il ne supporte pas l’éloignement avec sa famille.

À son palmarès : une coupe de France avec l’Olympique Lyonnais (1973) et le record du nombre de capes (qui tient toujours), ce qui lui a valu de marquer le cœur de bon nombre de Gones.

Merci Serge pour tout ce que tu as fait pour nous !

Suivez-nous sur Facebook