Header Social Gones
Les Gones (et ex-Gones) de la Coupe du monde
14JUN

Les Gones (et ex-Gones) de la Coupe du monde

Ça y est, c'est le grand jour pour tous les amoureux du football ! La Coupe du monde a commencé aujourd'hui en Russie. Petit coup de projecteur sur les 8 acteurs qui ont – ou ont eu – le bonheur de porter la tunique frappée du lion.

Trente-deux équipes vont se battre pour remporter le Graal et succéder à l'Allemagne, sacrée en 2014. Parmi les 736 joueurs sélectionnés, l'Olympique Lyonnais ne compte, à cette heure, que deux représentants. Il faudra donc suivre le Portugal d'Anthony Lopes et la France de notre capitaine (jusqu'à quand ?) Nabil Fekir pour voir des gones sur les pelouses russes. Mais pour se consoler, on pourra retrouver 8 joueurs ayant un jour porté le maillot lyonnais : au total, 4 avec la France, 1 avec la Croatie, 1 avec la Pologne, 1 avec le Portugal et 1 avec le Sénégal. Petit tour d'horizon des joueurs qui nous rappelleront le Rhône durant ce mondial.

Les Gones (et ex-Gones) de la Coupe du monde

La moitié des 8 joueurs passés par Lyon évoluera sous les couleurs de la France, à commencer par Hugo Lloris, qui défendra les cages des Tricolores. Bien qu'il ait été critiqué récemment sur ses performances pas toujours rassurantes avec les Bleus, le gardien lyonnais de 2008 à 2012 devrait être logiquement titulaire tout au long de la compétition, sauf retournement de situation en faveur de Mandanda et/ou Areola (dont il n’est pas sûr qu’ils offrent plus de garanties, mais l’histoire nous le dira).

Les Gones (et ex-Gones) de la Coupe du monde

Devant lui, en défense centrale, c'est Samuel Umtiti, formé au club, qui devrait être titulaire. Le gaucher parti à Barcelone pendant l'Euro 2016, où il avait profité des blessures pour s'imposer dans le 11 de départ, devrait évoluer au côté de Raphaël Varane, avec lequel il a l'habitude de jouer en sélection. Aucune préoccupation contractuelle pour l’ancien rempart de l’OL qui a prolongé avec le club catalan jusqu’en 2023.

Les Gones (et ex-Gones) de la Coupe du monde

Dans l’entrejeu, on retrouve notre numéro 8 de la saison dernière, Corentin Tolisso. Le nouveau joueur du Bayern Munich a toujours été bon avec le maillot bleu et a su se faire une place dans un milieu pourtant bien garni. Il a été l'un des joueurs les plus convaincants des matchs amicaux et est pressenti pour débuter face à l'Australie. Une aubaine pour tous les fans de l'OL à qui il a manqué cette saison, malgré les performances très rassurantes d’Aouar et de Ndombélé.

Les Gones (et ex-Gones) de la Coupe du monde

En attaque, nous aurons sûrement tout loisir d'admirer le talent de Nabil Fekir. Après son départ avorté à Liverpool, le capitaine des Gones aura tout à prouver durant cette Coupe du monde s’il veut passer un cap et s'affirmer en Équipe de France. Malgré de belles prestations en amical, il n'est pas pressenti pour être aligné d'entrée par Didier Deschamps. Il devra donc se montrer convaincant dès que la chance lui sera donnée d’entrer en cours de jeu.

Les Gones (et ex-Gones) de la Coupe du monde

Il est l’un des deux joueurs encore au club, mais il porte le maillot de la sélection portugaise : Anthony Lopes sera sûrement, comme à l'Euro, la doublure de Rui Patricio dans les buts. À l’inverse de Lloris, il part donc avec un « handicap », à moins que son sélectionneur ne décide de le préférer au portier historique du Sporting. Fernando Santos a en effet beaucoup fait tourner ses gardiens lors des derniers matchs amicaux. Les deux rivaux ont en tout cas pour point commun d’avoir fait, jusqu’ici, toute leur carrière dans leur club formateur. À noter qu’on pourrait avoir un savoureux France-Portugal aux airs de revanche en quart de finale...

Les Gones (et ex-Gones) de la Coupe du monde

Avec son court passage à Lyon, il y a 1 an, Maciej Rybus n'a pas vraiment marqué l'histoire du club. Mais il sera tout de même intéressant de le voir évoluer avec l'un des outsiders de la compétition, la Pologne. Dans un groupe intéressant comprenant aussi le Sénégal, la Colombie et le Japon, attention au piège pour notre ancien latéral, reconverti milieu au Lokomotiv Moscou, dont l'objectif premier est de sortir des poules. Précision : la RZD Arena, le stade du « Loko », ne fait pas partie des enceintes retenues pour ce mondial.

Les Gones (et ex-Gones) de la Coupe du monde

Dans ce même groupe H, on retrouve Lamine Gassama avec le Sénégal. Défenseur droit formé à Lyon, et au club de 2008 à 2012, il évolue maintenant en Turquie, à Alanyaspor. L'occasion de retrouver un joueur que beaucoup ont perdu de vue depuis son départ de Lorient en 2016. Même s'ils ne sont pas favoris, les Lions de la Teranga peuvent créer la surprise en se faisant une place dans les deux premiers de leur groupe. À noter que Gassama et Rybus devraient se retrouver face à face le 19 juin à 17h au stade Loujniki (80 000 places), qui accueillera la finale du 15 juillet.

Les Gones (et ex-Gones) de la Coupe du monde

Dernier joueur ayant porté le maillot lyonnais à participer à cette coupe du monde, Dejan Lovren sera l'un des pilliers de la défense croate. Le finaliste de la dernière Ligue des champions essaiera de mener son équipe le plus loin possible aux côtés de Modric, Kovacic et consorts. L'occasion également de prolonger la très belle saison du défenseur passé à l'OL de 2010 à 2013. Au vu du tableau, cependant, un huitième de finale France-Croatie n’est pas à exclure...

Au final, malgré la présence de seulement 2 joueurs de l’OL sur cette Coupe du monde (notamment à cause de la non qualification des Pays-Bas), la compétition nous permettra de retrouver plusieurs anciens ayant défendus nos couleurs. De quoi patienter pour tout les passionnés de l'Olympique Lyonnais avant la reprise de la ligue 1, prévue pour le week-end du 11 août.

Suivez-nous sur Facebook