Header Social Gones
OL - Wolfsbourg : l’OL veut conserver sa couronne
24MAY

OL - Wolfsbourg : l’OL veut conserver sa couronne

Ce jeudi à Kiev, l’OL féminin affrontera Wolfsbourg en finale de la Ligue des Champions. Si les fans rhodaniens auraient signé pour une autre finale de coupe d’Europe, disputée la semaine précédente, il n’en reste pas moins que cette rencontre peut faire entrer les Lyonnaises dans l’histoire.

À l’heure où la famille royale d’outre-Manche est le sujet de bon nombre de conversations, les joueuses de l’Olympique Lyonnais aimeraient bien rester reines en Europe après avoir remporté leur douzième titre de championnes de France consécutif il y a 10 jours face à l’OM. Invaincues cette saison, les coéquipières de Wendie Renard comptent bien le rester mais auront fort à faire face aux Allemandes de Wolfsbourg, habituées des grands rendez-vous.

En effet, la finale de Kiev aura des allures de belle, les deux clubs s’étant déjà rencontrés deux fois à ce stade la compétition. En 2013, l’OL, alors entraîné par Patrice Lair, s’était incliné sur la plus petite des marges à Stamford Bridge, la faute à une main de Laura George en pleine surface de réparation. Les protégées de Jean-Michel Aulas avaient pu prendre leur revanche trois an plus tard en remportant leur troisième Ligue des Champions suite à une irrespirable séance de tirs aux buts. Depuis, le club olympien a encore ajouté une coupe d’Europe à son palmarès et peut ainsi battre tous les records en s’adjugeant cette finale : l’OL serait le premier club de football féminin à remporter cinq Ligue des champions (autant que le Barça, le Bayern ou Liverpool chez les hommes), mais aussi le premier club à conserver son titre trois saisons d’affilée. Une performance majuscule qui ferait date et qui confirmerait la domination totale des Fenottes sur le vieux continent.

Pour sa première finale au poste d’entraîneur, Reynald Pedros ne devrait pas réserver de grandes surprises et faire dans le classique au moment de composer son onze. Quelques incertitudes existent néanmoins sur la titularisation ou non de la jeune Selma Bacha sur le flanc gauche de la défense, ou encore concernant la joueuse qui débutera aux côtés d’Eugénie Le Sommer et Ada Hegerberg sur le front de l’attaque rhodanienne. Les dernières sorties devraient néanmoins faire pencher la balance en faveur de l’internationale tricolore, Delphine Cascarino.

La compo probable : Bouhaddi - Bronze, Renard, Mbock, Majri (ou Bacha) - Kumagai, Henry, Marozsan - Le Sommer, Hegerberg, Cascarino (ou Majri)

Suivez-nous sur Facebook