Header Social Gones
OL - Nice : ah qu’est-ce qu’on est serré...
19MAY
  • Publié le 19/05/2018 à 15:52 par Arthur T

OL - Nice : ah qu’est-ce qu’on est serré...

Ce soir, notre chère et belle Ligue 1 signe son clap de fin de saison. Et quel clap ! L’expression « la saison se joue sur un match » n’a jamais si bien collé à la situation.

Pendant quelques bons mois, il faudra faire sans. Heureusement qu’il y a la Coupe du monde pour les inconditionnels car la trêve estivale aurait été trop longue. Cette dernière journée est d’autant plus excitante qu’on ne sait toujours pas quel(s) club(s) accompagneront Metz en Ligue 2 et que le suspense est tout aussi grand pour la conquête de l’Europe.

L’Olympique Lyonnais

L’OL est l’un des principaux concernés à cet égard. La semaine dernière, jusqu’à la 88e minute, les hommes de Bruno Genesio renouaient allègrement avec la qualification directe en Ligue des Champions et le match de ce soir s’annonçait comme une rencontre de gala pour clore cette saison mi-figue mi-raisin dans la capitale des Gaules. Mais les Lyonnais ont vu revenir les Strasbourgeois à 2-2, avant que Lienard n’assène le coup-franc final synonyme de maintien pour le club alsacien et de dernier rendez-vous crucial pour les protégés de Jean- Michel Aulas. Conjuguée au penalty des Monégasques dans les derniers instants, cette défaite a fait reculer l’OL à la 3e place avec Marseille à un petit point derrière.

Une seule unité les sépare, mais elle vaut cher. D’abord, la primauté entre les deux formations rivales est en jeu, et nul doute que celui, d’Aulas ou d’Eyraud, qui finira devant n’hésitera pas à envoyer une petit pique à l’autre. Surtout cette, 3e place vaut chère économiquement puisque, selon l’Équipe du jour, l’écart serait de 36 millions d’euros entre une qualification en C1 (devenue directe suite à la victoire de l’Atlético Madrid en Ligue Europa cette semaine) et un billet pour la Ligue Europa. Les lyonnais devront gagner pour s’assurer le podium et, en cas de match nul ou de défaite, espérer que Marseille ne fasse au mieux qu’un match nul contre Amiens.

L’OGC Nice

La soirée au Groupama Stadium ne s’annonce pas très facile face à des Niçois qui veulent finir en apothéose suite à une superbe remontée en gardant leur 6e qualificative en C3. Un finish plutôt inespéré au vu du début compliqué des Aiglons. Ce soir, ce sera aussi le dernier match de Favre aux commandes du Gym, le Suisse étant annoncé à Dortmund après deux saisons sur la Côte d’Azur. S’ajoute à cela le paramètre Balotelli, que la rumeur envoie à Marseille. L’Italien sera motivé pour aider sa future équipe à jouer la grande coupe d’Europe l’an prochain.

La suite ?

Côté lyonnais, l’avenir de Bruno Genesio, toujours au coeur des débats, n’est pas aussi bien tracé. Son absence de titre avec l’OL lui est beaucoup reprochée, et l’élimination à Moscou est qualifié « d’humiliante » par les supporters. L’intéressé dit avoir envie de poursuivre une nouvelle saison à la tête de l’OL, mais on a appris hier par Bilel Ghazi qu’une non qualification en LDC compromettrait grandement son avenir entre Rhône et Saône. Il se sussurre même que Jean-Michel Aulas pourrait lui chercher un remplaçant en cas de 2e ou 3e place. Raison de plus pour espérer les 3 points ce soir.

L’arbitre

Benoît Bastien sera au sifflet de cet ultime match de l’exercice 2017/2018. ll a déjà arbitré l’OL à cinq reprises cette saison, pour un bilan de 3 victoires (à domicile contre Monaco (3-2), Marseille (2-0) et Toulouse (2-0)) 1 nul (1-1 à Montpellier) et 1 défaite (3-2 à Monaco).

Suivez-nous sur Facebook