Header Social Gones
OL - Nantes (17h, Canal+) : voler dans les plumes... de l’ASM
28APR

OL - Nantes (17h, Canal+) : voler dans les plumes... de l’ASM

Pied au plancher dans le sprint final avec six victoires de rang, l’OL va tenter face aux Nantais de sa recrue Léo Dubois de doubler provisoirement le dauphin monégasque, qui reçoit Amiens ce soir à 20h, et de prendre le large sur Marseille, en déplacement à Angers dimanche.

L’Olympique Lyonnais

Rien n’arrête les Gones en ce moment. Avec 15 buts marqués et 3 cleansheets sur les quatre derniers matchs, les hommes de Bruno Genesio – superbement ignoré par les trophées UNFP – semblent avoir enfin compris que l’heure n’est plus aux tergiversations défensives et aux individualismes coupables. Figure de proue de ce regain de forme, Memphis explose les compteurs depuis qu’il est passé dans l’axe (merci Koeman), et le passage en 4-4-2 « losange » qu’on pourrait bien retrouver ce samedi à Décines laisse augurer encore de belles choses face à des Canaris en totale perte de vitesse après une première moitié de saison à tire-d’aile.

Dans le match à trois qui les oppose à l’ASM et à l’OM, les Lyonnais ont les cartes en main pour grimper sur la 2e marche du podium, sachant que le moindre nul des joueurs du Rocher leur permettra désormais, goalaverage aidant, de coiffer au poteau les champions en titre. Derrière, les « gesticulations » phocéennes et les menaces infantiles de l’homme de paille de McCourt, semble-t-il toujours contrarié par son double revers récent (défaite 2-3 au Vélodrome + verdict de la commission de discipline de la LFP), ne devraient pas manquer de donner un supplément de motivation aux coéquipiers de Nabil Fekir.

Suspendu trois matchs, Anthony Lopes sera, pour ainsi dire, en vacances ce soir sur les coups de 19h. Le groupe est cependant au complet, Maolida, Gouiri et l’énigmatique Diop ayant été laissés à la disposition de la CFA.

Le groupe lyonnais : Lopes, Gorgelin – Marçal, Mendy, Morel, Marcelo, Diakhaby, Rafael, Tete – Tousart, Aouar, Ndombélé, Ferri – Fekir, Depay, Traoré, Mariano, Cornet.

Le FC Nantes

Côté nantais, en revanche, c’est la débandade, la chute libre. Confortablement calés à la 5e place du classement à la trêve, les protégés de Ranieri viennent d’enchaîner une piteuse série de 5 matchs sans victoire (3 nuls, 2 défaites). En réalité, ils n’ont gagné qu’un seul match (1-0 face à Troyes) sur les 11 dernières journées de Ligue 1. Un terrible coup d’arrêt qui les a refoulés dans le ventre mou du championnat. Pour ne rien arranger, l’OL est sans aucun doute la bête noire des Jaunes puisque ceux-ci restent sur neuf défaites de suite dans le Rhône, si bien qu’il faut remonter quinze ans en arrière pour trouver trace du dernier point pris par les Mariligériens (les habitants de Loire-Atlantique) dans la capitale des Gaules (0-0, saison 2002/2003).

Quant à leur dernière victoire du côté de Gerland, c’était il y a plus de vingt ans, le 19 décembre 1996 (0-1). Un match d’ailleurs pas comme les autres puisque ce fut le dernier d’Olmeta, licencié à la trêve (http://www.oldschoolpanini.com/2013/11/les-dessous-de-laffaire-olmeta-sassus.html). Greg Coupet allait débarquer une semaine plus tard.

Ainsi, entre des supporters grognards, un entraîneur sur le départ (coucou JMA), un président focalisé sur le futur « Yello Park » du FCN et une équipe démobilisée qui n’a plus grand chose à jouer, le risque est grand pour les héritiers d’Henri Michel de revivre une dérouillée comme celle qu’ils avaient reçue chez eux, il y a deux ans (0-6). Tout dépendra de l’état d’esprit affiché face à l’attaque de feu lyonnaise.

Le groupe nantais : Tatarusanu, Dupé, Braat – Pallois, Djidji, Lima, Awaziem, Dubois, Kwateng – Iloki, Thomasson, El Ghanassy, Moutoussamy, Touré, Rongier, Gandi – Bamou, Nakoulma, Coulibaly, Ngom.

L’arbitre

Crâne luisant et allure dégingandée, c’est Antony Gautier qui présidera aux destinées de ce match de la J35. Gageons que ce prof de maths originaire du Nord aura l’occasion de faire un peu d’algèbre en comptant les buts lyonnais... Il a déjà arbitré l’OL à trois reprises cette saison, pour 2 nuls – dont le 0-0 à l’aller à Nantes – et 1 victoire (0-5 à Metz).

Suivez-nous sur Facebook