Header Social Gones
Everton – OL (1-2) : l’OL dans la douleur
20OCT
  • Publié le 20/10/2017 à 01:09 par Tang__S

Everton – OL (1-2) : l’OL dans la douleur

L’OL se déplaçait au Goodison Park pour le compte de la 3ème journée de la phase de groupe de Ligue Europa. Déjà dans le besoin de points avec seulement 2 points en 2 journées l’OL se devait de ramener un résultat d’Angleterre. Mission accomplie avec une victoire 2 buts à 1 grâce à des buts de Nabil Fekir et Bertrand Traoré.

Vite à l’abri !

Avec Mariano, Morel et Ferland Mendy absents, Bruno Génésio a du faire des choix. Ils ont été plutôt audacieux avec Houssem Aouar aligné en relayeur et Myziane Maolida titularisé pour la première fois en attaque. Dans un stade où seuls les supporters lyonnais (500 ont fait le déplacement) se font entendre, l’OL va rapidement se mettre à l’abri : suite à une faute de Holgate sur Marçal dans la surface, l’arbitre siffle logiquement pénalty. Nabil Fekir transforme (0-1, 6e) ! Au lieu de continuer sur cette lancée, l’OL va reculer. Derrière, Lopes, Diakhaby et Marcelo éprouvent énormément de difficultés à sortir des ballons proprement du (léger) pressing adverse. En jouant bas, l’OL se fait peur. Lopes est contraint de s’employer à trois reprises (26e, 32e et 40e) mais l’OL tient sa courte avance à la mi-temps.

Au retour des vestiaires, l’OL est toujours aussi brouillon dans le jeu à l’image de Memphis, Maolida et Traore peu inspirés. Touché à la cheville, Nabil Fekir cède sa place à Jordan Ferri (61e). L’OL passe en 4-5-1, Ferri rejoint Aouar dans le cœur du jeu. L’objectif ? Tenir ! Dans les matchs où l’OL est en difficulté, Lopes est souvent très en vue. Suite à ballon capté par le portier lyonnais, Ashley Williams, capitaine des Toffes  pète un plomb en propulsant Lopes dans les panneaux publicitaires. Tout le monde s’attend à un carton rouge sauf … l’arbitre qui juge qu’un jaune est suffisant (66e). 

Everton – OL (1-2) : l’OL dans la douleur

Trois minutes plus tard c’est … le même Ashley Williams qui trompe Anthony Lopes de la tête (1-1, 69e). Douche froide pour l’OL. Après un bon débordement côté droit, Maxwel Cornet, fraichement entrée en jeu, sert Traore, qui, d’une subtile « madjer » refroidit le Goodison Park (1-2, 74e). Jusqu’au coup de sifflet final, l’OL plie mais ne rompt pas et remporte un précieux succès. En vidéo, le résumé du match : 

 

3 points qui font du bien aux lyonnais : 

Everton – OL (1-2) : l’OL dans la douleur

Dans le groupe E, les hommes de Bruno Genesio remontent à la seconde place, et sont désormais très bien placés pour se qualifier en 16èmes de finale d’Europa League. Deuxième victoire en deux matchs pour l’OL, ce qui n’était plus arrivé depuis le mois d’aout (victoires contre Strasbourg et Rennes). Un scenario idéal pour emmagasiner de la confiance avant le déplacement à Troyes dimanche. 

Suivez-nous sur Facebook