Header Social Gones
LOSC-OL : repartir de l’avant
17FEB

LOSC-OL : repartir de l’avant

Après trois défaites consécutives en championnat, l’OL doit engranger des points ce dimanche face au LOSC (17h00).

L’Olympique Lyonnais

La situation devient critique pour les Gones à l’aube de la 26ème journée de Ligue 1. À 8 points de la deuxième place occupée par l’AS Monaco, l’OL doit à tout prix recoller sous peine de voir ses chances de participer à la prochaine Ligue des Champions s’amoindrir considérablement, notamment au vu du calendrier favorable des hommes de Leonardo Jardim. Stoppés par trois défaites inquiétantes ces dernières semaines, les coéquipiers de Nabil Fekir sont tenus de trouver la solution face à une équipe regroupée, chose dont ils n’ont malheureusement pas l’habitude.

Victorieux face à Villarreal ce jeudi, les Lyonnais ont profité des espaces offerts par le « sous-marin jaune » en début de seconde période pour faire la différence, ainsi que d’un énième coup de génie de Memphis Depay, aussi fascinant qu’agaçant. Ainsi, aucune réponse n’a été apportée aux nombreuses interrogations entourant la capacité du club olympien à déstabiliser un bloc bas, la première période n’ayant, d’ailleurs, pas vraiment rassuré les suiveurs lyonnais. Déjà absent du groupe face au cinquième de Liga, le Néerlandais Kenny Tete devrait être le seul joueur forfait pour le déplacement dans le nord de l’Hexagone.

Le Lille OSC

En novembre dernier, au moment d’aborder le match aller, le LOSC était en plein flou suite au licenciement d’el Loco, Marcelo Bielsa. Sans entraîneur, les Lillois étaient pourtant parvenus à vaincre l’OL chez lui (2-1) grâce à une organisation solide et, il est vrai, un brin de réussite. Trois mois plus tard, la donne est bien différente, la formation nordiste étant désormais dirigée par l’expérimenté Christophe Galtier.

À une semaine du derby, l’OL va ainsi retrouver celui qui a entraîné l’ASSE durant huit saisons. Sympathique coïncidence. Malgré tout, le club des Dogues reste en difficulté et l’ombre de la relégation plane au dessus du domaine de Luchin. Pour autant, la perspective d’affronter un club qui joue le maintien et risque de « garer le bus » n’a rien d’une bonne nouvelle pour Bruno Genesio et son staff technique. De plus, le danger sera polymorphe côté lillois : Thiago Mendes, Nicolas Pepe ou le Batave El Ghazi sont tout autant d’éléments susceptibles d’inquiéter la friable défense lyonnaise. La prudence sera de mise !

L’arbitre

C’est Benoît Millot (Ligue IDF) qui officiera au sifflet à Villeneuve d’Ascq. Arbitre international, il a débuté dans l’élite en 2011 à seulement 29 ans et s’est imposé comme une personnalité importante de ce championnat. Il aura donc la lourde tâche d’arbitrer l’OL en cette entame de sprint final. Il a déjà croisé la route des Gones à 3 reprises cette saison en L1, pour autant de victoires (contre Rennes [J2], Guingamp [J5] et Metz [J11]).

Suivez-nous sur Facebook