Header Social Gones
OL-Rennes (21h, Canal+) : ne pas dévisser...
11FEB

OL-Rennes (21h, Canal+) : ne pas dévisser...

À l’arrêt depuis 15 jours en championnat avec deux défaites de rang, chaque fois à l’extérieur (Bordeaux et Monaco), et 6 buts encaissés, les Gones sont dans l’obligation de l’emporter ce soir face au Stade Rennais pour ne pas se laisser décrocher par l’ASM, vainqueur expéditif à Angers hier, et Marseille, freiné dans le Forez vendredi. En cette période olympique, il est bon de rappeler que la course au podium a ceci de commun avec une descente en ski alpin que le moindre dixième perdu en route se paie souvent cash.

L’Olympique Lyonnais

On ne saurait dire avec certitude si la victoire de prestige contre le PSG, le 21 janvier dernier, a entraîné, consciemment ou non, un relâchement coupable chez les joueurs lyonnais, mais une chose est sûre : les deux rivaux déclarés de l’OL pour le podium n’ont pas perdu de temps pour prendre quelques longueurs d’avance au classement de la Ligue 1. Monaco carbure ainsi déjà 5 points devant le club de JMA, tandis que l’OM se tient en embuscade à une unité des joueurs du Rocher. Interdiction donc de laisser encore filer quelques dixièmes du côté du Groupama Stadium, d’autant que les deux prochains rendez-vous des Gones en championnat les verront affronter Lille dans le Nord (18/02), puis les Verts dans le Rhône (25/05) pour une revanche qui promet d’être pimentée. Avant chacune de ces deux rencontres, la double confrontation contre Villareal en C3. Calendrier ultrachargé, donc, qui proscrit tout faux pas aujourd’hui face aux protégés du Duchérois Sabri Lamouchi. Espérons que la victoire à Montpellier cette semaine en Coupe de France (1-2) aura remis la bande à Genesio dans le bon sens.

Le groupe lyonnais

Lopes, Gorgelin – Marçal, Tete, Marcelo, Diakhaby, Morel, Mendy – Aouar, Ndombélé, Ferri, Tousart, Diop – Cornet, Depay, Fekir, Traoré, Mariano, Gouiri.

Plusieurs enseignements dans ce groupe : l’absence de Rafael, encore trop juste – mais toujours motivé et très attaché à Lyon, cf. son interview ce jour dans Tribune OL – et de Maolida, non retenu, le retour de Gouiri et l’arrivée de Cheikh Diop, qui pourrait enfin disputer ses premières minutes en L1, Genesio ayant précisé ces jours-ci qu’il ne voulait pas répéter avec lui les erreurs commises avec Mammana et Darder. Comprenne qui pourra...

Le Stade Rennais

Confortablement installés dans le ventre mou de la L1, les Bretons ont réussi à faire pire que l’OL puisqu’ils restent sur 3 défaites consécutives TCC, dont une à domicile contre l’ennemi guingampais la semaine dernière qui doit encore trotter dans toutes les têtes. Pour ne rien arranger, les Rennais évolueront sans le « prodige » Yoann Gourcuff, mais ils pourront compter sur Khazri, toujours dangereux, Bourigeaud et le nouvel arrivant Sakho aux avants-postes. Côté défense, l’ex-Lyonnais Zeffane figure dans le groupe du SRFC. Cette 25e journée marquera également les retrouvailles de Sabri Lamouchi et de Bruno Genesio, qui ont fait leur formation ensemble entre Rhône et Saône.

À l’aller au mois d’août, l’OL s’était imposé 2-1 au Roazhon Park sur des buts de Memphis (coup franc) et Mariano contre un coup franc victorieux de Bourigeaud en toute fin de match.

L’arbitre

Amaury Delerue (Ligue Aquitaine) n’a croisé qu’une fois la route des Lyonnais cette saison en championnat : c’était à Caen, où les Gones s’étaient imposés 2-1 début décembre. Une seule apparition également côté breton, puisque l’arbitre à la superbe boule de billard était au sifflet de Rennes-Caen fin septembre (victoire normande 1-0).

Suivez-nous sur Facebook