Header Social Gones
Avant-match OL-Angers : à l’abordage du Rocher
14JAN

Avant-match OL-Angers : à l’abordage du Rocher

Sous la pression conjuguée de Monaco, une unité devant au classement, et de Marseille, à égalité de points, les ouailles de coach Bruno ont une belle occasion de doubler les joueurs de la Principauté ce dimanche à 17 h. Mais gare au SCO, huitième équipe à l’extérieur et auteur d’un nul improbable à l’aller.

Il n’y a pas si longtemps, les matchs à 17 h faisaient trembler le staff et le public lyonnais à l’unisson. Mais le vent a tourné et, avec 3 victoires, 3 nuls et 0 défaite cette saison à l’heure du thé, les Gones ont appris à tremper leur biscuit dans la tasse de l’adversaire. Pour cette étape inaugurale de la seconde partie de saison, ils devront toutefois se méfier d’Angevins qui leur avaient joué un sale tour à Raymond-Kopa, le 1er octobre, en arrachant l’égalisation 3-3 après avoir été menés de deux buts à la pause. Un match gag où Rafael s’était signalé d’un CSC avant que le mal nommé M. Lesage n’expulse Marcelo pour un deuxième carton jaune burlesque qui restera sans doute comme l’expulsion la plus absurde de la saison, tous clubs confondus.

 Depuis les Fêtes, la tendance s’avère cependant favorable aux Rhodaniens. Si l’OL s’est en effet imposé à Nancy en coupe de France aux forceps (2-3), Angers n’a pas brillé puisque les coéquipiers de Ludovic Butelle restent sur deux revers à domicile en CDF et CDL, respectivement face à Lorient (0-2) et Montpellier (0-1). Jamais deux sans trois ? On espère bien. En championnat, le SCO avait ponctué la phase aller par une victoire 2-1 contre Dijon. Côté effectifs, la charnière lyonnaise sera bien inspirée de garder un œil sur Toko Ekambi, auteur de 9 buts cette saison, soit autant que le prodige Thauvin (sic) et un de plus que Memphis Depay. Fekir pourrait d’ailleurs profiter de cette rencontre pour doubler Mariano avec qui il partage un total de 13 buts en championnat.

Gros plan sur Grégory Coupet

 

Avant-match OL-Angers : à l’abordage du Rocher

Le septuple champion de France débutera ce dimanche sa nouvelle carrière en Ligue 1. Successeur de l’émérite Joël Bats parti épauler Rémi Garde sur les bords du Saint-Laurent, le natif du Puy-en-Velay n’aura pas la tâche facile, lui qui fut l’un des hôtes du festin des années 2000. Nul doute cependant qu’il a les épaules pour relever le défi et emmener les gardiens de l’OL – à commencer par Anthony Lopes, déjà meilleur portier au classement de l’Équipe à l’heure actuelle – vers un avenir qui pourrait être aussi étoilé que le sien à moyen terme. C’est tout le mal qu’on lui souhaite, avant peut-être que d’autres anciennes gloires ne le rejoignent sur le banc lyonnais...

Le groupe

 

Avant-match OL-Angers : à l’abordage du Rocher

Lopes, Gorgelin – Marcelo, Morel, Diakhaby, Marçal, Rafael, Tete, Mendy – Aouar, Ferri, Ndombélé, Tousard – Maolida, Gouiri, Cornet, Memphis, Fekir.

Mariano, blessé, Bertrand Traoré, en reprise, et Willem Geubbels, défait ce samedi avec les U17 lyonnais sur le score de 2-3 en Gambardella par les voisins du Forez, seront naturellement au repos. Grenier et Diop n’ont pas été appelés. Côté angevin, l’attaquant Enzo Crivelli et le défenseur central Ismaël Traoré (capitaine) feront leur retour. Stéphane Moulin devra en revanche se passer des services de son latéral gauche Andreu.

À souligner que Genesio n’a pas été tendre quant à l’investissement de Kenny Tete cette semaine. On pourrait donc retrouver Rafael sur le flanc droit, tandis que Maolida a de bonnes chances de remplacer Mariano Diaz à la pointe de l’attaque.

L’arbitre

 

Avant-match OL-Angers : à l’abordage du Rocher

Franck Schneider (Ligue Alsace) a déjà arbitré les Lyonnais cette saison puisque c’est lui qui officiait lors du récital des Gones à Nice (0-5) pour le compte de la 14e journée. Les Angevins, eux, croiseront sa route pour la première fois.

La compo probable (dans un 4-2-3-1) : Lopes-Rafael-Marcelo-Morel-Marçal-Tousart-Aouar-Memphis-Fekir-Cornet-Myziane

Suivez-nous sur Facebook